PARAGUAY
Vaccinations recommandées 

Systématiquement : Vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal à mettre à jour. 

En fonction des modalités du séjour : 
Hépatite A
1 injection 15 jours avant le départ, rappel 1 à 3 (5) ans plus tard, enfants : dès l’âge de 1 an ;

Fièvre jaune
La vaccination est recommandée pour les voyageurs âgés de 9 mois et plus qui se rendent dans les États d’Acre, Amapá, Amazonas, Distrito Federal (y compris la capitale, Brasília), Espirito Santo, Goiás, Maranhão, Mato Grosso, Mato Grosso do Sul, Minas Gerais, Pará, Rio de Janeiro, Rondônia, Roraima et Tocantins, et dans certaines zones des États suivants : Bahia, Paraná, Piauí, Rio Grande do Sul, Santa Catarina et São Paulo. La vaccination est également recommandée aux voyageurs se rendant aux chutes d’Iguaçu.

Hépatite B
Pour des séjours longs ou répétés : deux injections espacées d’un mois, rappel unique 6 mois plus tard. Lorsque l’immunité doit être rapidement acquise (en cas de départ imminent), un schéma accéléré comportant trois doses rapprochées à J0, J7, J 21 et une quatrième dose 1 an plus tard peut être utilisé, uniquement chez l'adulte.

Rage
En cas de séjour prolongé en situation d’isolement (enfants : dès qu’ils marchent) : trois injections à J0, J7, J28 (ou 21) Typhoïde En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires (enfants : à partir de l’âge de 2 ans) : une injection 15 jours avant le départ.

Paludisme
Le risque existe dans les États de la "Région amazonienne légale" : Acre, Amapá, Amazonas, ouest du Maranhão, nord du Mato Grosso, Pará (sauf la vile de Belém), Rondônia, Roraima et Tocantins (partie occidentale), en dessous de 900 m. L’intensité de la transmission varie d’une municipalité à l’autre, mais elle est plus élevée dans la jungle, notamment dans les zones de production minière et de colonisation rurale, dans les régions autochtones ainsi que dans certaines zones urbaines situées à la périphérie de Cruzeiro do Sul, Manaus et Porto Velho. Le paludisme est présent également à la périphérie de grandes villes comme Boa Vista, Macapá, Maraba, Rio Branco et Santarém.

Des Informations plus précises sont accessibles sur le site : http://portalarquivos.saude.gov.br/campanhas/malaria/.

Prévention :
Chimioprophylaxie par Atovaquone/Proguanil, ou Doxycycline, ou Méfloquine, uniquement dans la "Région amazonienne légale".
Protection contre les piqûres de moustiques

​En cas de fièvre survenant pendant le séjour ou dans les mois qui suivent le retour, il convient de consulter un médecin le plus rapidement possible.
Traitements préventifs
Consulter la page Recommandations générales du Centre médical de l'Institut Pasteur.
Sources
- OMS : Guide Voyages internationaux et santé
(Source : BEH - Recommandations sanitaires pour les voyageurs.)