ARABIE SAOUDITE
Vaccinations recommandées 
Systématiquement : 
  • Hépatite A : 1 injection 15 jours avant le départ, rappel 1 à 3 (5) ans plus tard, enfants : dès l’âge de 1 an
En fonction des modalités du séjour : 
  • Hépatite B 
Pour des séjours longs ou répétés :     
Deux injections espacées d’un mois, rappel unique 6 mois plus tard. 
Lorsque l’immunité doit être rapidement acquise (en cas de départ imminent), un schéma accéléré comportant trois doses rapprochées à J0, J7, J 21 et une quatrième dose 1 an plus tard peut être utilisé, uniquement chez l'adulte.
  • Méningite à méningocoques 
Un certificat de vaccination par le vaccin méningococcique tétravalent (ACYW), administré au moins 10 jours avant l’arrivée dans le pays, est exigé des adultes et des enfants âgés de plus de 2 ans se rendant en Arabie saoudite pour l’Oumra ou le Hadj, ou comme travailleurs saisonniers dans les zones du hadj. Est acceptable la vaccination par l’un des vaccins suivants :  
 - vaccin tritravalent (ACYW) polysaccharidique administré au cours des 3 dernières années ;  - vaccin antiméningococcique tétravalent (ACYW) conjugué administré au cours des 5 dernières années.
  • Rage
En cas de séjour prolongé, en situation d’isolement : trois injections à J0, J7, J28/ou 21.
Enfants : dès qu’ils marchent.
  • Typhoïde
En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires : une injection 15 jours avant le départ.
Enfants : à partir de l’âge de 2 ans.
NB. Un certificat de vaccination antiamarile est exigé à l’entrée du pays, des voyageurs âgés de plus de 9 mois en provenance de pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune et des voyageurs restés plus de 12h en transit dans un aéroport d’un pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune. Durée de validité administrative : à vie.   
 Un certificat de vaccination antipoliomyélitique est exigé des voyageurs en provenance de zones de transmission active du poliovirus sauvage ou dérivé d’une souche vaccinale et de pays à risque de réintroduction de la poliomyélite.  

  • Les voyageurs en provenance de l’Afghanistan, du Mozambique, du Myanmar, du Niger, du Nigéria, du Pakistan, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, de la République arabe syrienne, de la République démocratique du Congo, de la Somalie et du Yémen doivent avoir reçu soit une dose de vaccin oral (VPO) bivalent, soit une dose de vaccin inactivé (VPI) dans les 12 mois précédents et au moins 4 semaines avant leur arrivée.  
  •  Les voyageurs en provenance de l’Afghanistan, du Myanmar, du Nigéria, du Pakistan, de la Papouasie Nouvelle-Guinée, de la République arabe syrienne, de la Somalie et du Yémen recevront en outre une dose de VPO au poste-frontière, à leur arrivée.
PALUDISME 
Transmission saisonnière de septembre à janvier le long de la frontière sud avec le Yémen (sauf dans les zones de haute altitude de la province d’Asir).
Absence de risque à La Mecque et à Médine.
Prévention :
- Chimioprophylaxie par Atovaquone/Proguanil ou Doxycycline ou Méfloquine pour les zones indiquées. Pas de chimioprophylaxie pour les villes signalées.
En cas de fièvre survenant pendant le séjour ou dans les mois qui suivent le retour, il convient de consulter un médecin le plus rapidement possible.
Traitements préventifs : consulter la page Recommandations générales du Centre médical de l'Institut Pasteur.
Sources
- Santé Publique France : Recommandations sanitaires pour les voyageurs
- WHO : International Travel and Health